• Lysopaïne des laboratoires Boehringer Ingelheim

    Des petits cris de douleur qui se transforment en soupirs de soulagement sur un rythme de valse straussienne. Pas de quoi hurler au génie...

    Compositeur : Johann Strauss fils (1825-1899)

    Œuvre : Le Beau Danuble bleu (1867)

    Genre : Musique symphonique

    Annonceur : Boehringer Ingelheim

    Diffusion de la publicité sur nos écrans : Décembre 2012

    Anecdote musique classique

    On sait peu que cette célèbre valse fut initialement composée pour une chorale. Ce n'est que dans sa version orchestrale, créée à l'occasion d'un dîner offert au personnel du journal Le Figaro pendant l'exposition universelle de 1867 à Paris, qu'elle obtint un triomphe qui ne se démentira plus.

     

     

    En voici la version donnée à Vienne par Georges Prêtre à l'occasion du Concert du Nouvel An en 2008.


     

    Hors des sentiers battusJe vous laisse découvrir ce petit bijou d'orchestration qu'est le Perpetuum mobile qui, comme l'indique son nom latin, donne la délicieuse impression de ne jamais s'achever...

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :